• Mirages au Salar...

    Nous terminons notre trip en Bolivie par le Grand Sud : un tour organisé de trois jours en 4x4 (une fois n'est pas coutume...) dans le Salar et le Sud Lipez... des lieux magiques !

    Extraordinaires... les photos parleront d'elles meme...

    Partis à 6 avec Steph et une jeune allemande (qui a du se demander avec quels français fous elle s'etait embarquée !), on parcourt plus de 1000km.

    Le premier jour : visite d'un cimetière de locomotives à vapeur, ambiance Tintin, western...

    Mirages au Salar...

    Mirages au Salar...

    Mirages au Salar...

    Puis visite d'une "usine" (très artisanale !) de sel a partir de l'incroyable gisement que constitue de Salar : il s'étend sur plus de 12 500 km². Aujourd'hui on sait que c'est aussi la plus grande reserve mondiale de Lithium. Reste à voir comment Evo prévoit de l'exlpoiter...

    Notre traversée de cette merveille est magique. Les autres 4x4 se sont eloignés (et oui, c'est dur de voir des troupes de touristes autour de nous, on n'a pas l'habitude !) et on peut se fondre dans ce décor irréel, cette étendue de sel à perte de vue. A nos pieds, des exagones de cristaux se dessinent. Au loin, les volcans dressent leurs silhouettes arrondies, flotants au dessus de l'horizon dans un mirage flou. L'air est si sec, le regard porte si loin qu'on devine la courbure de la terre à l'allure des nuages lointains, dont on ne perçoit que les crêtes... incroyable !

    Mirages au Salar...

    Mirages au Salar...

    Mirages au Salar...

    Mirages au Salar...

    Mirages au Salar...

    Mirages au Salar...

    Mirages au Salar...

     

    Une partie du salar était recouverte d'une fine pellicule d'eau, miroir magique...

    Coucher de soleil mystique.

     

    Mirages au Salar...

    Mirages au Salar...

    Mirages au Salar...

    Le deuxième jour : beaucoup de route, heureusement avec de la bonne musique folklore, dont Steph connait un des airs, et nous reprendrons le refrain tous en choeur avec le chauffeur ! "El chiru chiru baila para mi, pa' robar tu corazon...". Après l'ambiance bord de mer d'hier, on atteint la Lune. Cratères, volcans, déserts... on est dans un décor minéral ou tout est hostile à la Vie.

    Mirages au Salar...

     On voit un panache de fumée sur le coté gauche, signe que le volcan est en activité !

    Mirages au Salar...


    Puis on voyage sur Mars. Quand la géologie fait de l'art... on reste fasciné. On essaie de comprendre les mouvements techtoniques, volcaniques, érosifs... Ce paysage est comme un livre ouvert, qu'il faudrait interpréter.

    Mirages au Salar...

    Le vent a forgé des sculptures de roche sur lesquelles l'imaginaire rêve. L'incongru "arbol de piedra", qui pourrait aussi être un champignon, des têtes d'animaux deformées, le profil du Libertador... et même une "Viscacha" (chinchilla) bien réel celui là...

    Mirages au Salar...

    Mirages au Salar...

    Mirages au Salar...

    Mirages au Salar...

    Des lagunas aux rives cristallisées de Borax (minéral servant à la fabrication de plastiques et de verre), habitées par des flamants roses de James, Chiliens et Andins... et même des mouettes, dernière nouvelle, qui vivent très bien leur vie de mouette, à 4500m d'altitude !

     

    Mirages au Salar...

    Mirages au Salar...

    Mirages au Salar...

    Mirages au Salar...

    Mirages au Salar...

     

     

     

    Mirages au Salar...

     

    Mirages au Salar...

      

    Troisième jour :

    Reveil avant l'aube par une temperature fraiche...

    Mirages au Salar...

    Mirages au Salar...

    Pour assister au levé du soleil sur les geisers

    Mirages au Salar...

    Mirages au Salar...

    Mirages au Salar...

    Mirages au Salar...

    Puis l'apothéose avec la Laguna Colorada, aux couleurs changeantes à mesure de notre approche :  teintes d'api morado, sauce tomate, pourpre violet...

    Mirages au Salar...

    Puis le Licancabour, volcan remarquable se dressant à 5900m, au dessus de la Laguna Verde. Il donne très envie de se laisser escalader ! Il suffit de 7h d'ascention, parait-il, car nous sommes au pied des nuages ! Mais son reflet parfait sur la surface immobile du lac est déjà une récompense... 

    Mirages au Salar...

    En panoramique!

     

    Mirages au Salar...

    Un petit bain d'eau thermale pour se réchauffer

    Mirages au Salar...

    Mirages au Salar...

     

    Mirages au Salar...

    Et une bonne bouffe pour se remettre de toutes ces émotions !!

    http://data0.eklablog.fr/sacados/mod_article46508442_4fc017f47d02d.jpg http://data0.eklablog.fr/sacados/mod_article46508442_4fc017f4aff9e.jpg


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    tatige
    Samedi 26 Mai 2012 à 09:27

    Fabuleux!!!! les effluves du voyage se sont dispersés en beauté frisquette.... Moment magique avant de séparer vos chemins. dommage que l'homme le saccage  pour notre plastique et + 

    2
    Akiñi
    Dimanche 27 Mai 2012 à 13:41

    MA GNI FIQUE !!!

    Et la dernière phrase me rapelle une des phrases fétiches de Laure... "ça réconcilie avec la vie!!!" :)

    Bonne route!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :